• Le premier arbre de ma collection a été planté en automne 2012, depuis, d'autres ont suivi et continuent à agrandir la collection.

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Le premier arbre de ma collection a été planté en automne 2012, depuis, d'autres ont suivi et continuent à agrandir la collection.

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Le premier arbre de ma collection a été planté en automne 2012, depuis, d'autres ont suivi et continuent à agrandir la collection.

    Lire la suite...


    votre commentaire
  •  

    Utilisation 

     

       Que l'on ait un jardin, une terrasse ou simplement un balcon, il est relativement aisé d'accueillir un ou plusieurs érables du Japon.

     

       Au jardin, cela peut être en pleine terre ou bien en pot.

       On a vu plus haut les qualités que doit posséder un sol pour accueillir idéalement ces arbres.

       Lorsque le jardin n'a pas ces qualités, il est toujours possible de l'améliorer, notamment en apportant de la terre de bruyère que l'on mélangera au sol en place.

       Dans le cas d'un sol trop lourd, compact et peu drainant, il sera nécessaire de réaliser une fosse de plantation dans laquelle on apportera un mélange adéquate.

       Celui-ci pourra être composé de terre de bruyère, de sable et de terre de jardin en trois parts égales.

       La fosse de plantation, de forme cubique, devra avoisiner idéalement 1m de coté et autant de profondeur.

     

       Cependant, les érables du Japon ont malgré tout, une grande capacité d'adaptation et se plaisent dans tous types de sols.

     

       Dans un jardin, les érables du Japon peuvent être utilisés de différentes façons, notamment en isolé, dans un massif composé de différents cultivars d'érables ou d'autres arbres, mais aussi dans un massif de plantes de terre de bruyère.

     

       On peut également les cultiver en pot, dans la mesure ou celui-ci est suffisamment volumineux pour favoriser leur développement.

       Dans ce cas, le mélange terreux devra être constitué de terre de bruyère et de terreau à parts égales, la terre de bruyère seule n'ayant pas toutes les qualités requises à une culture en pot, notamment la notion de rétention d'eau.

     

       Dans le cas d'une culture en pot ou en jardinière, l'exposition aura un rôle particulièrement important dans la bonne tenue de la plante.

       En effet, si certains érables du Japon supportent bien le plein soleil lorsqu'ils sont cultivés en pleine terre, ils souffriront plus des brûlures du soleil sur les feuilles et ce sera plus difficile de maintenir les racines dans une ambiance fraîche et humide, gage d'un bon développement.

     

       Enfin, de nombreux cultivars d'érables du Japon peuvent être cultivés sous forme de bonsaïs, ces petits arbres cultivés en pot.

     

     


    votre commentaire
  • Les érables du Japon peuvent se multiplier de différentes façons. Le semis, le bouturage, le greffage et le marcottage aérien. Ces différentes méthodes demandent des techniques particulières qui vous sont expliquées au travers de ces lignes.

    Lire la suite...


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires